Liste :

1- Dr ABALO Atafeinam Rosine

2- ADOUKONOU BAYA Ekouya

3- BAMEZON-LEGUEDE Candide

4- DOGBE Kayi

5- DONKO Biléyo

6- GABIAM Ayélé Ester

7- GNAKOUAFRE Amba Sabine 

8- LOKOU TCHAMDJA Amida

9- MESSAN Dédé Akpédjé

10- SANKAREDJA SINANDJA Moni Martine

Motivations :

1- Dr ABALO Atafeinam Rosine 

Géologue géotechnicienne, analyste de projets et formatrice, elle est présidente fondatrice de l’Association des Femmes du secteur Minier ou en Entreprise du Togo (AFEMET) .Elle est consultante et conférencière en développement personnel. Elle anime des conférences pour inciter les jeunes et surtout les femmes à prendre leur destin en main et avoir une confiance en soi. Elle œuvre pour l’autonomisation de la femme et la promotion du leadership féminin. Très discrète, elle travaille à Togo Invest Corporation, dispense des cours de géotechnique et d’exploitation minière à l’Université de Lomé, et également élue local dans la commune Agoe nyivé 1.

2- ADOUKONOU BAYA Ekouya 

Dynamique, elle est la présidente de la coopérative « femme vaillante d’Anié » qui regroupe des femmes qui sont dans la production et la transformation du riz local en riz étuvé qu’elles vendent aussi bien au TOGO qu’à l’international. La coopérative qui compte à ce jour environ 25 femmes en autofinancement, est dirigée par Mme Baya qui œuvre au quotidien pour l’autonomisation des femmes. Elle initie fréquemment des formations à l’endroit des femmes de la coopérative afin de les outiller sur la gestion de leurs activités et accroitre leurs productions. Grace à ses efforts, la coopérative a récemment reçu un financement de la GIZ. Elle est également la présidente de l’union des coopératives des femmes rurales de l’est mono adjointe au maire de la commune Est-mono 2.

3- BAMEZON-LEGUEDE Candide

Discrète mais très efficace, madame Candide BAMEZON-LEGUEDE œuvre énormément pour le développement de l’entrepreneuriat féminin au Togo et dans la sous-région. Présidente de la Fédération des Femmes Entrepreneures et Femmes d’Affaires de la CEDEAO (FEFA CEDEAO), Madame Candide BAMEZON-LEGUEDE a créé le Centre Entrepreneurial des Femmes d’Affaires du Togo, INNOV’UP dont elle est la coordinatrice nationale. Le Centre Entrepreneurial des Femmes d’Affaires du Togo, INNOV’UP a permis aux femmes et jeunes entrepreneurs de mettre en place des startups viables, pourvoyeuses d’emplois et de richesse. Depuis sa création, plus de 100 entrepreneur(e)s ont été accompagnés par les experts du centre à travers des séances de renforcement de capacités, des coachings personnalisés, des événements de réseautage, des levées de fonds etc. Cette année, ils sont près d’une vingtaine d’entreprises à entrer en incubation et à bénéficier de l’accompagnement technique et stratégique d’INNOV’UP.
Madame Candide BAMEZON-LEGUEDE est Juriste des Affaires spécialisée dans le Management des Entreprises, Conseillère Municipale à la Commune du Golfe 4 et Experte en Stratégies financières des Collectivités locales. Elle œuvre également au niveau continental Afrique et aux côtés d’organisations internationales pour mobiliser les femmes entrepreneurs à tirer profit des opportunités de la ZLECAF.

4- DOGBE Kayi 

Présidente de l’association Femmes Chrétiennes Unies dans l’Action, elle est juriste, gestionnaire de projets et formatrice. Elle s’est illustrée très activement cette année dans l’appui à la femme, à la jeune fille et à l’enfant vulnérables. Très engagée, éprise de justice sociale et de paix, grande défenseure des valeurs morales, éthiques, civiques et citoyennes, elle soutient les actions des jeunes et des femmes togolaises dans l’autonomisation, l’éducation, l’entreprenariat, l’art et la culture. Elle enregistre cette année de nombreuses actions sociales de grands impacts en cette période de crise économique engendrée par la crise sanitaire. À travers ses différentes initiatives, elle s’est positionnée comme une actrice incontournable aux cotés des jeunes entrepreneurs. Elle intervient également à l’Université de Lomé comme enseignante.

5- DONKO Biléyo 

Présidente de l’association Terreau Fertile, elle est la promotrice du salon d’investissement FERIN dont la troisième édition a eu lieu en cette année. Il s’agit d’un grand événement annuel qu’organise Terreau Fertile pour servir de creuset de discussions et de travaux sur des thématiques de développement économique. Le salon promeut et récompense les jeunes entrepreneurs qui réussissent à se démarquer du lot des postulants aux Concours TFertile. Avec l’Association Terreau Fertile, elle a organisé cette année la 2è édition de la campagne Solidarité Fertile qui a permis de former les femmes sur l’étendue du territoire national. Elle est aussi la chef Division de la Douane à l’Aéroport International de Lomé.

6- GABIAM Ayélé Ester 

Elle a véritablement impacté ses communautés en cette année 2021. Député dans la circonscription électorale Lacs-Bas Mono, elle a été auprès des populations de sa localité au cours de cette année et a pu satisfaire certaines de leurs difficultés. Sur le plan social, elle a été incontournable dans les lacs. Elle a fait construire des salles de classe, deux forages, offert plusieurs dizaines de table bancs aux établissements scolaires et fait établir des actes de naissance à plusieurs enfants. Sur le plan agricole, afin de permettre aux femmes de la commune Lacs 4 de transformer le manioc, elle a décroché un financement de 50 Millions Fcfa pour elles auprès du PNUD. Elle est également engagée dans la lutte contre les discriminations et les inégalités envers les femmes.

7- GNAKOUAFRE Amba Sabine 

Dynamique, humble, modeste mais rigoureuse et AMBITIEUSE, la directrice d’Ets Decor Manus Deï est sans nul doute une femme leader et modèle. Si ce statut et ses qualités sont incontestables comme l’en témoignent des populations qui se reconnaissent en elle, c’est surtout grâce à ses actions sociales à fort impact qu’elle s’est retrouvée parmi les nominés de cette édition de TTI. Promotrice de l’association « Filladele », elle s’est fortement investie dans la promotion des jeunes écolières. Cela se traduit par la prise en charge de l’écolage de plusieurs centaines d’élèves, le partage des fournitures scolaires ainsi qu’un suivi périodique desdites élèves. Remarquablement humaniste et profondément philanthrope, Sabine A. GNAKOUFRE, s’est plusieurs fois signalée dans les orphelinats avec des dons en nature et, parfois, en espèce.

8- LOKOU TCHAMDJA Amida 

Agronome et manager des SFD, elle est engagée pour la promotion des droits des femmes et des jeunes. Elle fait depuis quelques années déjà un travail formidable pour l’insertion socioéconomique et professionnelle des jeunes de la région. Elle apporte un soutien multiforme aux femmes et jeunes en difficultés sociales. En cette année 2021, elle est identifiée parmi quelques femmes influentes du Togo par Plan International Togo et UNFPA Togo pour participer à la rencontre intergénérationnelle avec les filles leaders du Togo et a aussi participé au sommet mondial de la jeune fille au Togo en octobre 2021.

9- MESSAN Dédé Akpédjé

Elle est entrepreneuse et présidente du forum des mères célibataires qui compte aujourd’hui plus de 350 membres. Elle fait sans aucun doute partie de ces femmes leaders qui ont daigné consacrer leurs vies au développement de leurs communautés. Très dynamique, elle est engagée dans la promotion de l’autonomisation et l’intégration socio-économique, politique et culturelle des mères célibataires. Elle ne ménage aucun effort pour accompagner les mères célibataires en difficultés. Elle est également engagée dans la promotion du leadership féminin au Togo. Elle est conseillère-municipale dans la commune Golfe 6.

10- SANKAREDJA SINANDJA Moni Martine

Linguistique de formation. Elle est la fondatrice et directrice du Complexe Scolaire Privé Laïc YANFOUOM. Elle œuvre pour l’éducation, l’insertion et la réinsertion professionnelle des jeunes filles déscolarisées. Dès la création de son école, elle a fait un choix privilégié pour les filles en réduisant leurs frais de scolarité de 12%   afin de permettre aux parents de scolariser les jeunes filles de la région des savanes où le taux de scolarisation est le plus bas du pays. Cette année scolaire 2021-2022, l’école accueille 923 élèves dont 496 filles. Pour permettre une éducation de qualité, elle a mis en place des outils qui servent les élèves de la localité sans exception : une bibliothèque, une salle de formation informatique, un laboratoire de sciences (à aménager), une salle de conférence (à aménager), une infirmerie, et un forage qui a été inauguré le 20 octobre 2021, jour du 21ème anniversaire de l’école. Elle est aussi élue locale dans la commune Tone 1.