Liste :

1- AKAKPOVI Pierrot

2- BAKOUNDAH Dessogom Gustav

3- GATNER Akwavi

4- KADZAKADE Komlan Innocent

5- KPEMISSI Solim

6- LOGOU Jules Minsob

7- N’TIMON Marc

8- OGNANKITAN Dodji Kofi

9- SALAMI-ODJO Mouftaou

10- SOGBO Esther

Motivations :

1-AKAKPOVI Pierrot

Président du Conseil interprofessionnel de la filière poisson et de la plateforme des acteurs non étatiques de la pêche et de l’aquaculture au Togo, il est le pionnier de l’élevage du tilapia au Togo et le patron de LOFTY FARM. C’est une entreprise d’élevage de poissons, le tilapia notamment, de production d’alevin et de provende. Pour lutter contre les importations de tilapias venus d’Asie et dont la qualité n’est pas toujours au rendez-vous, il a lancé la marque ‘Madja’. Produits dans des conditions naturelles, les tilapias Made in Togo sont bio, sans aucun ajout de substance chimique et congelés de façon sécurisée, ce qui n’est pas le cas pour certaines importations. Avec plus d’une centaine d’employés, LOFTY FARM reste une référence dans son domaine et permet aux Togolais de prendre goût des poissons bio. Le désir de cet homme passionné de la pêche est de créer une industrie autour du secteur de la pêche et de l’aquaculture.

2- BAKOUNDAH Dessogom Gustav

Producteur et transformateur des fruits et des oléagineux, il est le fondateur et le Directeur Général de Label d’Or. L’objectif de ce label est de vulgariser l’agriculture biologique au Togo et de favoriser la promotion, l’exportation des produits bio togolais. Malgré une formation en finance- banque, Gustav s’est toujours trempé dans l’agriculture. Il est aujourd’hui le Président du Conseil d’Administration de ‘‘Jus Délice’’, la plus grande unité de transformation d’ananas bio en jus de fruit du pays. Son travail est reconnu, salué par l’État togolais et au-delà des frontières togolaises. En cette année, il a remporté à Paris, le prix World Quality Commitment (WQC), un prix d’excellence décerné par le BID Group One (Business Initiative Directions) pour son engagement pour l’apprentissage continu de la qualité, agissant comme un véritable catalyseur pour la communauté au sein de laquelle il intervient.

3- GATNER Akwavi

Elle est la promotrice de la ferme agro-pastorale ‘‘Bénie’’ dans le canton de Gamé dans le Zio. Bâtie sur une superficie de 400 hectares, sa ferme est spécialisée dans l’élevage de poules pondeuses à grande échelle, avec la mise sur le marché d’œufs. Elle produit également des poussins d’un jour et des poulets de chair. Sa vision est de contribuer à la croissance et à la création de l’emploi avec sa chaîne de valeurs. La ferme dispose actuellement de 45 mille pondeuses, et produit presque 800 plateaux d’œufs par jour. Elle emploie directement 200 personnes sur le site et plus de 300 emplois indirects. Elle produit également des poulets de chair qu’elle fait livrer directement à ses partenaires et clients. Elle est une référence dans le secteur.

4- KADZAKADE Komlan Innocent

Producteur de soja bio, il est le Président de la Fédération Nationale des Coopératives Productrices de Soja (FNCPS-Togo). Entrepreneur, il est très engagé dans le mouvement des organisations paysannes. Grand producteur, Il a été élu cette année, président du Conseil Interprofessionnel de la filière soja (CIFS). Il œuvre pour la restructuration de la filière soja pour qu’elle génère des ressources aussi bien pour les producteurs que pour l’Etat qui fait de la filière soja, une priorité. Avec son équipe, il mènent des actions pour le bien des producteurs, et par ricochet développer la filière afin d’en faire un levier économique

5- KPEMISSI Solim

Directrice de FRUITS OF AFRICA COOPERATIVE basée à Agoè Sogbossito, Présidente de Soleil d’Afrique, elle est aussi lauréate de la certification ‘’Produit Gourmet’’ du concours international de l’Agence pour la Valorisation des Produits Agricoles (AVPA-France). Son entreprise est spécialisée dans la transformation des fruits locaux en fruits déshydratés. Elle produit ainsi de l’ananas, de la mangue et de la noix de coco séchée. Spécialement sur commande, elle produit de la banane et papaye séchées. Elle est l’une des actrices de la transformation agroalimentaire. Elle doit le développement de son unité de transformation non seulement à son engagement, mais aussi et surtout au soutien du Projet d’Appui au Secteur Agricole (PASA). Elle emploie aujourd’hui 11 personnes en permanence pour une production mensuelle estimée à 800kg d’ananas séchés contre 50 à 100kg auparavant.

6- LOGOU Jules Minsob

Technicien électro de formation, il est le promoteur du Foufoumix, une machine servant à faire le Foufou (l’un des principaux plats locaux au Togo). Cette invention a rencontré un grand succès au Togo et en Afrique de l’Ouest, et est même vendue dans le monde entier. Il est le Directeur Général de l’entreprise LogouConcept qui a également mis en place un mini-tracteur made in Togo qui consomme 6,5 litres de gasoil pour labourer un hectare en un temps record. En cette année, il a poursuivi ses inventions technologiques pour faciliter la vie des communautés surtout les acteurs du secteur agricole. Il est lauréat de plusieurs prix internationaux grâce à ses inventions.

7- N’TIMON Marc

Ingénieur agronome et spécialiste de la phytopharmacie, il est le Directeur Général de la Société Industrielle de Transformation des Produits Agricoles Tropicaux (SITRAPAT) qui dispose d’une usine de transformation en bordure de la ville togolaise de Tsévié. Il traite pour l’instant du maïs, une des cultures vivrières principales du pays et de la sous-région. L’usine traite 50 tonnes par jour soit 20 000 tonnes par an. Elle en fait de la semoule pour les brasseries à bière et de la farine pour les plats locaux. Elle produit aussi du son de maïs et envisage de se lancer dans les chips, le tout sous la marque EbliFoods. Un label 100% togolais, basé sur un partenariat entre N’Timon et les agriculteurs locaux qui lui garantissent la primeur des matières premières nécessaires pour produire ses 50 tonnes quotidiennes de denrée. En retour, la SITRAPAT leur offre des formations pour perfectionner leurs techniques agricoles, et subventionne leurs intrants.

8- OGNANKITAN Dodji Kofi

Diplômé en biologie, il est le promoteur de la Nouvelle Société de Commercialisation des Produits Agroalimentaires (NSCPA), spécialisée dans la transformation du manioc en amidon. Financé il y a quatre ans par le Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP), à Atakpamé dans la préfecture de l’Ogou, il est aussi le premier distributeur du mycélium appelé semence de champignon au Togo. En cette année, il est lauréat du concours Neofarming Africa, organisé en marge des Rencontres Africa à Dakar, qui veut contribuer à identifier des solutions agricoles et agro-alimentaires innovantes pour l’Afrique, par les Africains et pour les Africains.

9- SALAMI-ODJO Mouftaou

Basé à Tchamba dans la région centrale, il est aviculteur et directeur de la ferme SATH AGRO BUSINESS, spécialisée dans l’élevage de poulets de chair, de pondeuses, la production et la commercialisation de la provende. M. SALAMI-ODJO a su mener les démarches nécessaires pour pouvoir faire bénéficier sa structure de l’appui et de l’accompagnement du Projet National de Promotion de l’Emploi (PNPER). Au départ, le chiffre d’affaires mensuel de cette ferme était de 3,5 millions de F CFA ; aujourd’hui, ce chiffre d’affaires est passé à plus de 5,300 millions de F CFA, soit une augmentation de 51,4%. Aujourd’hui l’effectif des volailles de sa ferme est à 4500 têtes. Il fait également dans la production des œufs et l’activité de torréfaction de soja. Il est une référence dans la région centrale.

10- SOGBO Esther

Initiatrice du projet ‘Riz Lumière’ avec la “Société générale Ma Lumière” dont elle est la directrice, Esther impacte la filière riz au Togo à travers ses activités de production et de transformation. Basée à Tsévié (35 km de Lomé), sa ‘Société générale Ma Lumière’ est spécialisée dans la production, l’emballage et la commercialisation du riz blanc local. Aujourd’hui, elle a son propre périmètre dans la carrière de riziculture aménagée par l’Etat togolais située à Wli-Ziowounou à 7km de Kovié. Sa particularité est qu’elle est présente sur toute la chaîne de production, du champ rizicole jusqu’au produit fini qui est le riz blanc décortiqué et emballé. Elle a remporté cette année le premier prix de la “meilleure entreprise” jeune de l’année 2021 au concours international d’excellence du Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (PPEJ).