Liste :

1- ADANBOUNOU Kovi

2- AMENOUNVE K. Edoh

3- Prof ANATÉ Kouméalo Germaine

4- BITHO Nathalie

5- GALLEY Michel Yaovi

6- Dr KODOM Serge Michel

7- KOUIGAN A. Yawa

8- LARE Liyieribe Benjamin        

9- SYMENOUH José kwassi

10- TAMEGNON Laurent

Motivations :

1- ADANBOUNOU Kovi 

Discret entrepreneur, PDG de plusieurs entreprises, président du Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD) et PDG du Groupe International SAIGE. Il s’est illustré positivement tant sur le plan social et du développement. Il mobilise des partenaires pour la réalisation de grands projets de développement au Togo et sur le continent africain. Doté d’un véritable esprit de leader, il a marqué plus d’un par l’évènement international, « le Mois de la Diaspora Africaine Constructive » dont il est l’initiateur. A travers cette initiative, il mobilise les diasporas africaines pour le développement du continent. A cet effet, il a été récemment élevé au rang de commandeur de l’ordre national de la Centrafrique.

2- AMENOUNVE K. Edoh

Brillant togolais qui fait la fierté de tout un pays à l’international. L’homme est depuis plusieurs années Directeur de la BRMV (La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières) de l’Union Economique et Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA), qui est une institution financière. Depuis novembre 2020, l’homme s’est engagé sur plusieurs plans à savoir, piloter les grands chantiers en cours notamment la mise en œuvre du projet d’intégration des bourses des valeurs africaines (African Exchanges Linkage Project – AELP), la stratégie de relance post COVID- 19, la conduite des discussions de haut niveau des bourses africaines avec la Commission de l’Union Africaine et les organisations régionales africaines, le plaidoyer pour la profondeur et la liquidité sur les marchés africains à travers notamment les privatisations et la sortie des fonds de Private Equity et enfin le renforcement des capacités des acteurs de l’écosystème boursier africain. En cette année, il est élu pour un mandat de trois (03) ans au Nasdaq Exchange Review Council, une première pour un Africain.

3- Prof ANATÉ Kouméalo Germaine

Elle fait partie de l’élite, de la crème de l’intelligentsia togolaise. Sur le plan universitaire, elle est professeur des universités en sciences de l’information et de la communication, directrice du centre d’études et de recherches sur les organisations, la communication et l’éducation (CEROCE), ancienne directrice de l’Institut des sciences de l’information, des arts et de la communication (ISICA) de l’université de Lomé. Sur le plan Associatif, elle est présidente de l’association des écrivains du Togo. Elle travaille notamment pour la promotion et le rayonnement de la littérature togolaise, l’éveil et le goût de la lecture chez les jeunes. Elle est également Vice-présidente par intérim de PAWA qui est l’association Panafricaine des écrivains. En novembre 2021, elle a organisé dans ce cadre la célébration de la journée internationale de l’écrivain africain, et une caravane littéraire qui se poursuit. Elle a plusieurs publications à son actif. Elle est aussi présidente de l’association Coeur Solidaire, une association humanitaire qui se bat, entre autres, pour la réduction de la pauvreté, pour l’épanouissement et l’autonomisation des jeunes et des femmes. Dans ce cadre, elle mène diverses actions de dons en faveur des populations vulnérables, organise aussi des activités de sensibilisation, de formations sur le leadership, le développement personnel et l’élaboration des projets… En août 2021, elle a co-organisé le Forum des Femmes pour plus de protection des enfants et des femmes. Elle combat les violences faites aux femmes et aux enfants : viol, inceste, pédophilie, maltraitance, etc. Elle est députée à l’Assemblée nationale togolaise, membre de l’Assemblée parlementaire francophone (APF) où elle occupe le poste de Rapporteur Afrique pour le CECAC. Elle fut ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation civique. Tout ce parcours fait qu’elle est reconnue sur le plan national et international comme une femme influente qui inspire beaucoup d’autres femmes.

4- BITHO Nathalie 

Experte-Comptable, ancienne ministre des PME/PMI, Mme Nathalie Bitho a été nommée Présidente de la Délégation Spéciale Consulaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) depuis janvier 2021. Celle qu’on peut surnommer la dame qui relève les défis dans les moments difficiles a eu pour tâche d’organiser de nouvelles élections à la tête de la CCIT et de donner à cette organisation ses lettres de noblesses. Ce à quoi elle s’est attelée à travers des travaux organisés en commission pour le bien du secteur privé togolais. Il faut noter que grâce à une gestion méthodique et rigoureuse, elle est devenue une référence pour les jeunes et les femmes. Malgré la crise sanitaire et les difficultés, elle a posé des actes qui lui valent le mérite de cette reconnaissance.

5- GALLEY Michel Yaovi 

C’est le Directeur qui a fait sensation en 2021. Nommé à la tête de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques, des Postes et de la Distribution de la Presse (ARCEP), il a bien su prendre ses marques à travers des réformes pour améliorer le secteur des télécommunications au Togo.  Ingénieur Civil en Électronique et Télécommunications, diplômé de l’Ecole Polytechnique de Bruxelles, Michel Yaovi Galley capitalise une vingtaine d’années d’expérience auprès de prestigieux cabinets de consultance (CapGemini, Devoteam, Sopra Steria et Tech Mahindra) et d’opérateurs de téléphonie tels que Orange Belgique et Togocom. Cette expertise pointue lui a valu d’être au cours de ces trois dernières années le Conseiller Technique du Ministre de l’Economie Numérique et de la Transformation Digitale où il a piloté de nombreux projets innovants dans le cadre de la transition numérique qui impacte directement les consommateurs. C’est donc grâce à ce travail qu’il a été porté à juste titre à la tête de l’ARCEP où il ne cesse , par ses décisions , de transformer ce secteur.

6- Dr KODOM Serge Michel 

Il est l’un des docteurs les plus connus au Togo. Médecin interniste, Président de l’ONG AIMESAFRIQUE, Promoteur SOS DOCTEUR TV 1ère  télé 100% santé, Dr. Serge Kodom s’illustre beaucoup à travers des actions concrètes sur le terrain. Parmi les nombreux défis qu’il a eu à relever, son principal fait d’arme a été de mettre sur pied une équipe médico-chirurgicale composée de plus de 07 spécialités, capable de consulter plus de 10 000 patients et d’en opérer plus de 1 000 gratuitement dans un délai de moins d’un mois, une véritable prouesse médico-chirurgicale humanitaire réalisée par des médecins africains. Dr. KODOM a réussi à implanter son ONG dans plusieurs pays de la sous-région ainsi que des Représentations Honoraires hors du Continent Africain, notamment en France et aux Etats Unis d’Amérique. Surnommé le « Médecin des pauvres », l’homme a été distingué ’’meilleur promoteur africain des œuvres sociales 2021’’ à Kigali. Infatigable médecin, Dr Serge Michel KODOM est un modèle pour la jeunesse africaine et un homme de terrain pétri de talents et de compétences multiples.

7– KOUIGAN A. Yawa

Juriste, elle est titulaire d’une Maîtrise en droit privé option droit des affaires et en Corporate Communication à l’Université de Lomé. Celle qui est prise comme modèle par plusieurs jeunes togolais et qui est la directrice adjointe de la communication et de l’information à la présidence de la république Togolaise ne manque pas un jour d’inciter la jeunesse à faire plus, à se surpasser et être la relève de demain. Femme de grand caractère, elle est activement engagée dans la promotion du leadership féminin et l’autonomisation des femmes. Maire de la Commune Ogou 1, ville d’Atakpamé et Présidente de la Faitière des Communes du Togo (FCT), elle dirige l’une des communes (Ogou 1) les plus grandes et les plus stratégiques du Togo. Par ses actions, elle veut hisser Atakpamé au rang des villes les plus attractives du pays, chose qu’elle arrive à bien réaliser et à créer de l’engouement autour de sa commune. Elle fait partie des femmes leaders au Togo qui séduit plus d’un.

8- LARE Benjamin                                    

En une phrase, on peut dire c’est « l’homme au grand cœur du grand Tône ». Président de l’équipe de football Foadan FC dans les savanes depuis janvier 2021, l’homme est au centre des actions concrètes. Celui qui a de grands projets pour son club d’où il est natif s’est beaucoup démarqué cette année. En effet, depuis deux ans avec l’arrivée de la pandémie, il offre régulièrement des cache-nez, des gels hydroalcooliques. Promoteur de Miss Tradition Savanes, qui non seulement célèbre la beauté des filles des Savanes mais aussi de la culture de son milieu, il est à côté DG de la société de transport Yendube. En 2021, il a fait don de kits scolaires à hauteur de 6 millions de FCFA et de l’aide financière à près de 20 établissements scolaires toujours dans les Savanes. A côté de toutes ses actions, il a aussi permis à plusieurs enfants issus des milieux défavorisés d’avoir des actes de naissances. A Dapaong, il est connu pour ses bonnes actions et adoubé par la population.

9– SYMENOUH José kwassi  

Expert en Assurances, Ancien Président de l’Association des Grandes Entreprises du Togo (AGET), José Kwassi SYMENOUH a repris en 2017 les rênes de la Protectrice des Assurances, une société de courtage, et lui fera bénéficier de la longue expérience acquise chez C2A Assurances, GTA-C2AIARDT ou encore à la NSIA Assurances. Les ambitions de cet homme d’affaires chevronné dépassent les frontières nationales. Déjà présent au Burkina-Faso et au Bénin, la Protectrice des Assurances qu’il dirige malgré la COVID-19 voit grand. En effet , il compte s’implanter d’ici 2025 dans les 14 pays de la CEDEAO. Son objectif est de réinventer et repenser l’assurance suivant nos contextes africains. Il s’y atèle chaque fois et est devenu une référence dans son domaine à travers toute l’Afrique.

– TAMEGNON Laurent

Il n’a pas été de tout repos en cette année 2021. Fondateur et Président Directeur Général de la société Sanecom International, Laurent Tamegnon, il est président du Conseil National du Patronat (CNP). L’homme est très engagé en faveur du secteur privé togolais qu’il défend régulièrement avec vigueur auprès des gouvernants. Au cours de cette année, il s’est activement impliqué dans le dialogue permanent entre le gouvernement et le secteur privé pour la dynamisation de l’économie du Togo. Faire du secteur privé togolais un véritable acteur du développement est son défi.